Heritage Resorts - Stories 2018 - Issue 2 - Page 15



LOUIS OOSTHUIZEN
Pour un
héritage golfique
PASSÉ PROFESSIONNEL EN 2002 À L’ÂGE DE 19
ANS, LOUIS OOSTHUIZEN JOUIT D’UNE CARRIÈRE
ENRICHISSANTE DEPUIS 16 ANS. EN 2009, IL A
LANCÉ UNE GAMME DE PRODUITS DE LA MARQUE
LOUIS57 : DES VÊTEMENTS, ACCESSOIRES DE
GOLF, DU VIN, DE LA BIÈRE, DU CAFÉ, UNE AGENCE
DE VOYAGE, ENTRE AUTRES. LE CHIFFRE 57 FAIT
RÉFÉRENCE À UN MOMENT DÉTERMINANT DU
DÉBUT DE SA CARRIÈRE, QUAND IL A TERMINÉ UNE
PARTIE EN 57 COUPS (15 SOUS LE PAR) SUR LE
PARCOURS DE GOLF DE MOSSEL BAY EN 2002.
LE CHAMPION DE GOLF SUD-AFRICAIN EST LE CO-CONCEPTEUR,
AVEC PETER MATKOVICH, DU SECOND PARCOURS DE GOLF DE
CHAMPIONNAT DE 18 TROUS DE HERITAGE BEL OMBRE QUI SERA
INAUGURÉ FIN 2019 – MATKOVICH AVAIT CONÇU LE PREMIER
PARCOURS DU DOMAINE.
SÉDUIT PAR LE PERSONNAGE, NOUS AVONS PRIS UN MOMENT POUR
CONVERSER AVEC LOUIS POUR DÉCOUVRIR LES SECRETS DE SA RÉUSSITE.
DÉCOUVREZ LOUIS EN 60 SECONDES
Qu’auriez-vous fait si vous n’aviez pas été golfeur ?
Chanteur (rires).
Le meilleur film de tous les temps ?
Les Évadés (Shawshank Redemption).
Quel votre chanson préférée de 2017 ?
J’écoute vraiment de tout.
Qu’avez-vous toujours dans votre réfrigérateur ?
Louis 57 Lager, évidemment…
Sans quoi ne pourriez-vous pas vivre ?
Ma famille.
Votre plat mauricien préféré ?
J’aime beaucoup le dholl puri, farci avec du curry de grain,
d’achard et du chutney – ça fait une belle combinaison.
Trois choses que vous préférez à l’île Maurice ?
Le soleil, les plages sublimes et c’est idéal pour une vie de famille.
HERITAGE RESORTS STORIES |
13
Le célèbre golfeur
américain Ben Hogan a
dit : « Je n’ai jamais joué
un tour sans apprendre
quelque chose de
nouveau sur le jeu. »
Qu’en pensez-vous ?
Je ne pourrais dire mieux. Le
golf ressemble beaucoup à la
vie : on en apprend tous les
jours. C’est à peu près la même
chose sur un parcours de golf.
Il faut avoir un esprit
sain pour réussir une
performance. Avez-vous
un rituel avant les grands
rendez-vous ?
J’essaie de me détendre le plus
possible. Le mercredi précédent
un grand tournoi, je me mets
en conditions de jeu et me
concentre sur mes préparatifs.
J’écoute beaucoup de musique
quand je m’échauffe avant
une partie. J’arrive ainsi à me
concentrer sur ce que je veux
accomplir à chaque coup.
Vous arrive-t-il de revoir
vos performances
précédentes pour
identifier vos
points faibles ?
Pas vraiment. Même si je
regarde mes statistiques
hebdomadaires et annuelles
pour me rendre compte de
mes progrès et identifier les
pistes d’amélioration, je ne m’y
attarde pas trop. À force de se
concentrer sur les statistiques,
on finit par oublier le principal :
le jeu. Après tout, nous devons
jouer du mieux qu’on peut.
Que préférez-vous dans
la compétition ?
J’apprécie le moment palpitant
quand je suis en tête.
Quel a été le coup de
votre carrière jusqu’ici ?
Le deuxième coup de fer 4 sur
le deuxième trou du Masters
pour un double eagle sur le
par 5. C’était aussi réjouissant
que mon trou en un sur le 16e
à Augusta. Ce sont vraiment
deux coups mémorables.
Que représente le succès
pour vous ?
Je dirais que le succès est le fait
d’avoir une vie équilibrée, entre
du temps avec la famille, des
moments intimes et le travail.
Quelle a été l’erreur la
plus formatrice ?
Je ne joue jamais un coup si je
pense encore au précédent.
Enfin, quel est votre
trou préféré à Heritage
Golf Club ?
Le trou 18. Bien que c’est un
par 5 relativement court selon
les standards actuels, ça reste
un drive compliqué avec des
vents de travers puissants. Le
second coup est à quitte ou
double avec la zone d’eau sur
la gauche. C’est un beau trou
pour finir un parcours – un
gros swing peut être payant si
on en prend le risque.

Paperturn



Powered by


Full screen Click to read
Paperturn flip book system
Search
Overview
Download as PDF
Print
Shopping cart
Full screen
Exit full screen