Heritage Resorts - Stories 2018 - Issue 2 - Page 91



Les figures de
Bel Ombre
BEL OMBRE ET SA RÉGION ONT LONGTEMPS
ÉTÉ ISOLÉS DU RESTE DE MAURICE. AU FIL DES
SIÈCLES, QUELQUES PERSONNAGES CÉLÈBRES
ONT CONTRIBUÉ À LA SORTIR DE L’OMBRE,
POUR LA FAIRE CONNAÎTRE AUX YEUX DU
MONDE ET EN FAIRE AUJOURD’HUI L’UN DES
PLUS BEAUX SITES TOURISTIQUES DE L’ÎLE.
WATERCOLOUR FLOWER
BY ANNABELLA TELFAIR
L’ écrivain français Jacques-Henri
Bernardin de Saint-Pierre (1737-1814),
auteur de Paul et Virginie, l’un des
premiers best-sellers de la littérature
française, a brièvement séjourné à Bel
Ombre, encore très isolé à l’époque.
Romantique, botaniste, auteur engagé,
même s’il ne fut pas fondamentalement
anti-esclavagiste, il porta un regard
critique sur l’île Maurice où il séjourna
trois ans, à partir de 1768. Dans son
Voyage à l’Isle de France, paru en
1773, il orthographie le nom « Belle
Ombre » et fait une description idyllique
des alentours, notamment de la Baie du
Jacotet. Ce récit, résolument humaniste,
écologiste avant l’heure, est le premier
ouvrage écrit sur Maurice contenant des
informations cruciales sur l’île.
Le capitaine Matthew Flinders (1774
-1814) échoua près de Bel Ombre en
décembre 1803, à bord du Cumberland.
Ce navigateur et cartographe anglais
fit le tour de l’Australie qu’il identifia
en tant que continent. Son navire était
en piteux état à son retour d’Australie,
ce qui le força à accoster pour faire
des réparations. Mais en pleine guerre
franco-anglaise, Flinders fut soupçonné
d’espionnage par le gouverneur français
de l’Isle de France, Charles Mathieu
Isidore Decaen qui le fit mettre en
détention. Il fut assigné à résidence les
premiers mois avant de pouvoir par
la suite circuler plus librement. Il fut
finalement libéré en juin 1810 et rentra
en Angleterre, via Le Cap.
Le domaine de Bel Ombre ne serait
pas ce qu’il est aujourd’hui sans
Charles Edward Telfair. Ce botaniste
irlandais, né à Belfast en 1778 et mort
en 1833 à Port Louis, fut propriétaire
d’une bonne partie du domaine, entre
1816 et 1833. Fils d’un maître d’école,
il étudia la chimie et la médecine.
Engagé en 1797 dans la Royal Navy,
HERITAGE RESORTS STORIES |
89
il fit plusieurs escales dans l’océan
Indien en 1810, avant de s’installer
durablement à Maurice. Il devint
le secrétaire personnel du premier
gouverneur britannique de l’île,
Robert Farquhar. Grand humaniste,
Telfair consacra beaucoup de
son temps à l’éducation et à
l’amélioration des conditions de vie
des esclaves sur les plantations.
Annabella Telfair (d 1832, à
Port Louis) était une artiste
botanique et collectionneuse de
plantes. Elle avait épousé Charles
Telfair en 1818. Le couple était réputé
pour les réceptions qu’il donnait
sur le domaine de Bel Ombre. Les
illustrations d’Annabella furent
publiées dans une revue spécialisée,
le Curtis Botanical Magazine entre
1826 et 1830. Après sa disparition,
sa collection fut confiée au Zoological
Society de Londres mais a depuis été
dispersée. Certaines de ses œuvres
peuvent cependant être encore
admirées au Château de Bel Ombre.
Robert Edward Hart est un poète
mauricien né le 17 août 1891 à Port
Louis et mort le 6 novembre 1954 à
Souillac. Enterré au cimetière marin
de ce village, il a vécu les dernières
années de sa vie dans une maison
faite en corail et nichée au-dessus
des falaises du sud sauvage. Dans
sa poésie, il s’inspira des cultures
et civilisations de Madagascar, des
Indes, d’Afrique et d’Europe. Il fut fait
Officer of the British Empire en 1949
et Chevalier de la Légion d’Honneur en
1950. Sa demeure, appelée La Nef, a
été transformée en musée en 1967.
Disparu prématurément en 1981 à
l’âge de 63 ans, Amédée Maingard
a tenu un rôle essentiel dans le
développement économique de
Maurice. Résistant dans le maquis
en France durant la Seconde Guerre
mondiale, il prit résolument position
pour l’indépendance de l’île Maurice
dans les années 60. Fondateur de
la compagnie d’aviation nationale
Air Mauritius en 1967, il lança les
premiers grands hôtels de plage,
donnant son impulsion au tourisme.
C’est lui qui, en 1971, fit passer la
Compagnie Sucrière de Bel Ombre
sous le contrôle de South West
Tourist Development Company, filiale
du groupe Rogers, ce qui contribua
à booster le développement de la
région. Amédée Maingard est très
certainement l’un des plus illustres
Mauriciens de sa génération.

Paperturn



Powered by


Full screen Click to read
Paperturn flip book system
Search
Overview
Download as PDF
Print
Shopping cart
Full screen
Exit full screen