STORIES By Heritage Resorts - Issue 3 - 2019 - Page 42



|NATURE
Le lagon de
Bel Ombre,
UN TRÉSOR BIEN GARDÉ
par Mélissa Leclézio
LE LAGON DE BEL OMBRE EST UN EXEMPLE
DE CONSERVATION MARINE POUR LE PAYS,
ET HERITAGE RESORTS S’EST ENGAGÉ À PROTÉGER
CE TRÉSOR PATRIMONIAL FRAGILE ET IRREMPLAÇABLE.
LE GROUPE S’EST AINSI ASSOCIÉ À L’ONG REEF
CONSERVATION QUI, DEPUIS 2015, MONITORE
L’ÉCOSYSTÈME MARIN DE BEL OMBRE ET ÉMET DES
RECOMMANDATIONS EN FONCTION DES RÉSULTATS
DE SES ÉTUDES. DÉCOUVREZ AVEC NOUS CE LAGON
EXTRAORDINAIRE ET SUIVEZ NOS CONSEILS POUR
PARTICIPER À SA PROTECTION !
L’OBSERVATION :
UNE MINE D’INFORMATIONS
Reef Conservation a pour mission de protéger
et de restaurer l’environnement marin et côtier
de l’île Maurice à travers l’implémentation
de projets de conservation, la recherche,
l’éducation et la conscientisation – un partenaire
idéal pour Heritage Resorts. L’ONG mena une
première étude en 2015, suivie d’un rapport sur
la surveillance environnementale en 2018. Le
message est clair : le lagon de Bel Ombre est en
bonne santé, mais il est vulnérable et doit être
activement protégé.
Les quatre zones dont le lagon se compose
possèdent conjointement 55 hectares d’habitat
corallien et 20 hectares d’herbiers – deux types
de fonds marins jouant un rôle essentiel pour
la santé de l’écosystème. Les herbiers, à ne pas
confondre avec les algues, sont des plantes
fleurissantes formant des prairies sous-marines
qui prospèrent dans les baies et les régions
côtières. Alors que leurs feuilles ralentissent
les courants et donc la sédimentation, leurs
racines retiennent le sable afin d’empêcher
l’éparpillement des sédiments qui menace
d’étouffer les coraux. Les herbiers ralentissent le
processus d’érosion des plages, mais ils offrent
également un refuge aux jeunes poissons.
Les habitats coralliens ralentissent aussi
l’érosion des plages en protégeant le littoral
des vagues. Ils abritent une grande variété de
plantes et d’animaux, et ils sont une source
importante de nourriture pour la faune
marine et les humains. Enfin, ils contribuent
grandement aux progrès de la médecine. L’on
trouve à Bel Ombre des coraux « cerveaux »
– facilement identifiables ! –
Yellow boxfish
classe souterraine équipée
d’écrans, de jeux et d’outils
pédagogiques pour des cours
ludiques sur les fonds marins.
des coraux massifs, des coraux branchus
aux ramifications délicates et enfin des
coraux mous.
Récifs coralliens et prairies sous-marines
abritent une faune colorée d’une grande beauté.
En une session de snorkelling, vous pouvez
admirer une multitude de poissons – du poisson
trompette qui change de couleur pour se
camoufler au poisson papillon paré de teintes
vives. Pas moins de 55 espèces habitent le coin,
mais certaines sont plus difficiles à repérer : qu’il
s’agisse du poisson-clown qui vit uniquement
à proximité d’une anémone, du labre souvent
occupé à nettoyer la bouche des grands
poissons ou de l’anguille enfouie dans le sable.
Les employés de Heritage
Bel Ombre ont eux aussi été
formés à travers le fameux
Bis Lamer (« bus de la mer »
en créole). Cette salle de
classe mobile, qui sillonne
l’île depuis 2014, a pour but
de sensibiliser le public à de
nombreuses thématiques :
l’environnement côtier et
marin, l’importance des
planctons, le changement
climatique ou encore le rôle de
certains écosystèmes tels que
les mangroves, les herbiers et
les récifs coralliens face aux
catastrophes naturelles.
HERITAGE RESORTS PASSE
À L’ACTION
En monitorant le lagon tous les trois mois,
Reef Conservation a pu établir une liste de
recommandations afin d’aider Heritage Resorts
à prendre soin du lagon. « La priorité est de
réduire l’impact humain en développant des
activités récréatives qui ne menacent pas
la santé du lagon et en conscientisant les
clients et les employés des hôtels », explique
François Rogers, président de l’ONG.
Enfin, Reef Conservation
et Heritage Resorts
souhaitent faire du lagon
de Bel Ombre un Volontary
Marine Conservation Area –
en d’autres mots une zone
protégée riche en habitats
et en biodiversité. L’aspect
« volontaire » de ce label
mauricien signifie que cette
zone doit être choisie et
reconnue comme telle par la
communauté locale (pêcheurs,
habitants, hôtels, opérateurs
touristiques, ONG).
Heritage Resorts a ainsi pris de nombreuses
mesures en ce sens, en limitant par exemple
la vitesse des bateaux motorisés à 5 nœuds et
en mettant à la disposition de ses clients un
annuaire du lagon afin de leur faire découvrir la
richesse de la flore et de la faune de Bel Ombre
à travers des photos, des textes informatifs
et des illustrations. Les plus jeunes, quant
à eux, peuvent depuis peu visiter le « Yellow
Submarine » à Heritage Awali : une salle de
40
| HERITAGE RESORTS STORIES
HERITAGE RESORTS STORIES |
41
NOUS AVONS TOUS UN RÔLE
À JOUER
Si vous souhaitez profiter
du lagon sans menacer
son équilibre fragile, il vous
suffit de respecter quelques
consignes ! Tout d’abord,
privilégiez les activités
« écologiques » telles que la
voile ou le snorkelling. Évitez
de toucher aux organismes
marins car vous risquez de
les blesser, et ne marchez pas
sur les coraux. Il faut parfois
30, 40 ou 50 ans à un corail
pour grandir, et un léger
coup suffit à le détruire. Enfin,
sachez qu’en nourrissant les
poissons, nous impactons leur
comportement : ils risquent de
ne plus manger les algues et
les détritus, eux-mêmes nocifs
pour les coraux !
Si vous souhaitez contribuer
de manière proactive, profitez
de vos longues marches sur
la plage pour ramasser les
déchets car ils représentent un
danger pour la faune marine.
Vous pouvez aussi soutenir
les associations locales qui
œuvrent à la protection de
l’environnement et porter une
crème solaire écoresponsable,
disponible dans les boutiques
de Heritage Resorts. À vous
de jouer !

Paperturn



Powered by


Full screen Click to read
Paperturn flipbook
Search
Overview
Download as PDF
Print
Shopping cart
Full screen
Exit full screen